Portugal : la nationale 2 à vélo

Le livre nous ayant pris beaucoup de temps, notre projet d’un tour de la péninsule Ibérique se réduit à une escapade sur la nationale 2 au Portugal.

Pour réussir dans la vie, il faut tenir ses objectifs et surtout ne pas courir plusieurs lièvres à la fois. Pour cette année 2021, mon objectif, notre objectif est la parution du livre   » Cheminer du rêve à la vie a vélo « .

C’est chose faite, il vient de paraître en numérique sur :


Nous partons donc nous dégourdir un peu les jambes pendant une semaine.

Nous choisissons la nationale 2 car nous avons parcourus la partie nord en automne dernier en camping car. Au début de ce blog vous pouvez découvrir les 10 pages où je décrit ce voyage.

https://nosrevesdeboheme.wordpress.com/2020/12/01/la-nationale-2-depart-chaves/

Cette route étant très belle, nous allons découvrir le sud à vélo. De plus le motorhome de l’Ecopark de Sao Bras se situe le long de celle-ci.

Ce lundi matin les vélos sont prêts, bien moins chargé et impressionnant que lors de notre tour d’Europe. En plus comme il fait très beau chaud il n’y a pas grand chose à prendre.

et c’est avec enthousiasme que nous retrouvons l’asphalte, le coup de pédale et le sens de l’effort. Les 20 premiers kilomètres seront essentiellement de la montée.

Mais il y a de quoi nous divertir, tel ces anciennes maisons de cantonnier.

Certaines sont en rénovation, cela me satisfait car elles sont toutes très typé et charmante. Elles étaient aussi utilisées comme panneau routier.

En attendant nous atteignons un point de vue qui nous permet d’admirer toute la serra avec la Rocha da Pena et le le sommet de Monchique.

Nous passons Ameixal puis Almodovar où nous arrivons pour midi et ce soir peut être aurons nous passé Castro Verde…

Parcourir la nationale c’est en plus de découvrir le centre du Portugal, ses paysages, ses villages traditionnels. C’est aussi une tradition, tout au long de la route des bornes, des panneaux et surtout ne pas oublier le fameux passeport à faire tamponner dans de nombreuses villes.

Pendant notre pause casse croute de 10 heures, le vélo ça creuse énormément ; passe devant nous un camion chargé de liège.

Après le repas de midi les fortes chaleurs impose le repos, une bonne sieste ce n’est jamais de refus,

mais au réveil il fait encore très chaud un peu de lecture en attendant de repartir.

Certain village sont inventif pour accueillir le voyageur de la nationale 2.

La route jusqu’à Almodovar fut belle et agréable, très vallonnée nous le constaterons au dénivelé total ce soir. Et surtout une belle ambiance où nous avons droit au salut des nombreux motards et de quelques automobilistes.

La route de l’après midi nous mène à Castro Verde. Grande ligne droite au milieu d’immense champs céréaliers sous un soleil de 42° C.. Depuis ce matin nous avons un bon vent de face qui nous aère et nous aide à résister aux fortes chaleur mais surtout qui durcit notre étape.

Dans ces cas là, afin de ne pas terminer la journée rincer ,voire épuisé nous nous relayons tous les 3 kilomètres. L’un face au vent, l’autre dans sa roue s’abritant. Cela nous permet aussi de garder une bonne moyenne et d’arriver à Castro Verde.

Ici les chorales sont une culture elles sont inscrites au patrimoine immatériel de l’humanité. Nous ne pourrons les apprécier que sur de grands poster.

Pour nous c’est un enchantement de retrouver la vie du bivouac. Pour ce soir une clairière dans une forêt d’eucalyptus. Pas de moustique cela signifie : nuit à la belle étoile et dès la tombée du jour, dans ce silence nous nous endormons facilement.

La journée fut sérieuse, 95 kilomètres pour 1047 de D+.

C’est plaisant de se réveiller dans la nuit et avant de retomber dans les bras de Morphée pourvoir admirer la voûte céleste.

  • Si cela vous tente de parcourir cette route magnifique qui vous fait découvrir le centre du Portugal, vous pouvez laisser votre camping car en garage mort pour 4 € la journée et partir tranquille avec vos vélos, awwu Motorhome de l’Ecopark d’Alportel vous
  • Vous n’avez pas de camping car : avec votre voiture vous rejoignez Alportel en Algarve, vous louez une caravane à l’Ecopark pour préparer votre voyage ou vous reposer à votre retour. Vous laisser l’esprit tranquille votre voiture pour le même tarif que ci- dessus et vous découvrez en vélo ce magnifique pays.
Motorhome ecopark São Brás de Alportel

Sítio do Farrobo Caixa postal 944-A, 8150-032
961 699 515 https://g.co/kgs/VvPidd

Un commentaire sur « Portugal : la nationale 2 à vélo »

  1. Quelle belle lumière vous avez eue ce jour-là, pour la qualité des photos toujours saisissantes, et pour la profondeur des panoramas que vous avez su nous offrir. Merci !
    Bon voyage !
    Thierry

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.