Escapade dans la Sierra Nevada: randonnée bivouac depuis LANJARON

Nous voici à Lanjaron, les portes de l’Alpurraja.

La période orageuse est terminée et pour nous, cette ville représente les portes de notre prochaine

randonnée de 4 jours

en direction de quelques sommets de plus de 3000 dont l’un d’entre eux à une grande renommée.

Avant de partir, un petit échauffement cela ne peut pas faire de mal. Surtout pour les bras, car pendant toutes ces journées ce sont nos jambes qui vont bosser.

Encore que, savez vous qu’avec la marche nous faisons travailler presque tous nos 650 muscles? D’où son grand intérêt pour une belle longévité et une bonne santé.

Nous attendons que le soleil luise un peu moins avant d’aborder les 6 kilomètres de marche qui nous attendent ce soir avec un bon dénivelé.  Alors nous en profitons pour faire une balade afin de découvrir cette ville.

Au centre, se trouve une place paisible avec des statues expressives et pour l’été des voiles et des châles de flamenco sont installés pour protéger de la force des rayons de l’astre solaire.


18h30 nous partons, il fait très lourd, je ne sais si il y a eu des orages sur les sommets, mais ici on aurait été content de n’avoir, rien qu’une averse pour rafraîchir l’atmosphère.

D’entrée de jeu, ça monte raide.. on s’y attendait un peu. Nous empruntons un mignon sentier même si sa déclivité nous fait mal nous savons l’apprécier. Il fut grossièrement pavé à l’époque où les paysans montaient avec leurs mules dans leurs cultures en terrasses.

On s’élève rapidement au dessus de la bourgade et le vallon que nous empruntons nous évite tous les bruits de moteurs. Comme dit souvent Laetitia qu’est-ce que cela fait comme bien de prendre de la hauteur.

Alors là,  belle surprise, un magnifique balisage avec des indication kilométriques et des poteaux régulièrement nous indiquent le chemin. Cela va t-il duré jusqu’au Pico Caballo ??

Enfin nous arrivons au refuge Tello. Il est a l’abandon, car il a brûlé il y a quelques années dans le cadre d’un grand incendie de forêt.

Nous sommes à 1600 mètres d’altitude nous avons parcouru 6 kilomètres pour un dénivelé de 900 mètres

Je vous garantie que nous avons trempé tee-shirt et short!

Voici le paysage pour ce soir.

Et notre spot de bivouac

Demain nous partirons de bonne heure pour la haute montagne. Je ne sais pas si nous aurons du réseau tous les jours, mais dans tous les cas je vous partagerais nos journées que j’espère grandioses.

2 commentaires sur « Escapade dans la Sierra Nevada: randonnée bivouac depuis LANJARON »

  1. Heureusement pour nous que le ciel était couvert mais malgré cela nous sommes arrivés trempés. Les difficultés ne sont pas fini mais comme tu le dis la récompense est toujours au bout avec des paysages extraordinaire !
    Bien amicalement
    Pascal

    J’aime

  2. 900 m de dénivelé en seulement 6 km, voilà une belle mise en jambe avec vos (très) gros sacs à dos ! Mais quel paysage grandiose à vos 1600 m du point de bivouac. C’est magnifique !
    Attendons la suite, amitiés, Thierry

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s