Peaux de lapin

   Nous retrouvons la grande maison voisine de la forêt et le calme.  L’aïeul jardine et sa femme étend le linge que le soleil et la brise vont sécher. Le garçonnet que je suis, rêvasse dans l’herbe. Dans le lointain, un cri s’élève, encore inaudible, personne ne s’inquiète. Petit à petit, cet égosillement se rapproche … Lire la suite Peaux de lapin