L’art de la marche pieds nus

Au moment où j’écris cet article, je termine ma scéance de yoga que je viens de faire dans un parc arboré et parsemé de fleurs sauvages.

La rosée est encore bien présente et je me laisse allé à quelques pas dans cette douce humidité de printemps.

Les oiseaux chantent et chahutent dans les arbres alentours, le souffle du vent caresse mon visage et le soleil perce au travers de la brume.

Depuis toute petite j’aime marcher pieds nus, je le sais bien parceque j’ai encore la voix de ma mère qui résonne en moi avec cette phrase: « mets tes chaussons ! » Si j’ai tellement entendu cette invective c’est pas pour rien!

Aujourd’hui adulte, je ne cherche plus à défier l’autorité parentale, mais je me rend compte des bienfaits de la marche pieds nus. Ils sont multiples à mes yeux:

  • Ressentir la texture du sol
  • La dureté de la roche
  • L’agressivité des petits cailloux
  • Le moelleux de la boue
  • La légèreté ou la finesse du sable
  • La fraîcheur ou la chaleur
  • Le chatouillis des herbes
  • L’humidité

C’est aussi être présent dans chaque pas pour évité de se piquer, de se cogner ou de glisser.


Le pied est constitué de 26 os, de muscles, de tendons, de nombreuses terminaisons nerveuses ( environ 200 par centimètres carré !), etc.. et est très sensible.

C’est pourquoi pratiquer la Réflexologie plantaire est très appréciable et ça ne chatouille pas!

Se faire dorloter les pieds apporte détente et peut également aider à mieux dormir. Ce n’est qu’un exemple, car d’après certaines médecines:

Nos pieds comme nos mains sont le miroir de notre corps. Chaque point en représente un endroit, un organe.

J’ai déjà eu recours à cette technique pour soulager une sciatique et ça à fonctionné.. À tester😉

Notre corps est une machine qui fonctionne par impulsions électriques. En marchant avec des chaussures aux semelles et aux talons plus ou moins grands composés de caoutchouc, nous sommes isolés de la Terre. Or, il nous faut évacuer le trop plein d’énergie accumulée et la meilleure manière c’est la connexion avec la Terre.

Donc la meilleure solution est de marcher pieds nus.

Décidément, il y en a des bienfaits à oter ses chaussures !


Des sentiers pieds nus sont apparus un peu partout pour initier à cette pratique. Cela peut rassurer d’être encadré mais on peut le faire partout!

Et justement, osé s’aventurer parceque l’on ressent le besoin ou l’envie, c’est encore mieux!

3 commentaires sur « L’art de la marche pieds nus »

  1. Joli témoignage de Laetitia, celui de Gabrielle est plus piquant. La crainte de la blessure est réelle, mais cela vaut sans doute le coup d’essayer ailleurs qu’à la plage. En regardant bien où l’on met les pieds !…
    Merci du conseil, Thierry

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai trouvé cet article très intéressant.
    Mais moi je n’aime pas du tout marcher pieds nus, c’est peut-être parce que lorsque j’avais 5 ans j’ai marché sur une guêpe et elle m’a piqué dans la voûte plantaire, aujourd’hui encore je m’en souviens…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s