Escapade dans la Sierra Nevada, randonnée épique !

Nous avons débuté la découverte de ce massif par son extrémité sud/ouest, là où se trouve les plus hauts sommets, le Veleta et Le Mulhacen.

Puis nous avons longé sa partie sud avec les randonnées et la visite de Capileira. Ensuite le village de Berchules et le puerto de la Ragua d’où nous sommes partis gravir trois sommets.

Flèche rouge ce que nous avons fait. La dernière à droite c’est le puerto de la Ragua. Flèche verte où nous sommes maintenant. Il nous reste à découvrir la partie nord

Actuellement, nous sommes à l’extrémité Est de ce massif, il se termine dans la vallée du Rio Nacimiento.

Nous partons à la découverte des sommets de cette partie qui culminent quand même entre 2200 et 2500 mètres. Pour cela, nous allons effectuer un aller par les crêtes, gagner les sommets en nous dirigeant plein ouest et nous reviendrons par un chemin qui longe la crête.


Nous avons quitté le village d’Ohanes

aux rues étroites où le fourgon est passé tout juste, puis nous avons emprunté une piste très poussiéreuse sur 14 kilomètres pour nous retrouver à l’aera récréativa de Collado del Espino à 1850 mètres d’altitude.

Ici, nous n’avons pas de réseaux et nous ne nous en plaignons pas. Nous allons nous sevrer de cette envahissement pendant quelques jours.

Revenons un peu en arrière, ce matin au marché de Paterna d’El rio, nous avons acheté des chorizos à griller et nous avons eu droit en cadeau à un chorizo sec. Peu de temps après Laetitia achète du pain et un petit pain sucré, on lui en offre un deuxième, pas belle la vie !!

Dans ce village nous admirons de belles fontaines, dont l’une sert à maintenir au frais les melons. Le vendeur nous en fait goûter, ils sont délicieux et rafraîchissants. Laetitia en acquiert deux cela nous fera du bien au retour de notre prochaine rando.

Tout cela pour vous dire que les chorizos que nous dégustons ce midi ( enfin il est 15 heures, le temps d’arriver à l’area récréativa ) sont délicieux. Parfois j’emprunte le chemin des écoliers pour dire une chose simple. Mais ce sont sur ces sentiers qu’ils se passent tant d’anecdotes passionnantes.

Après le repas nous allons en reconnaissance pour voir d’où pourrait bien partir notre sentier. A force de chercher on trouve le GR 240. Celui-là n’existe pas sur la carte que nous avons acheté.

J’ai aussi oublié de vous dire ( encore un détour) nous avons acheté cette carte dans le centre de tourisme et d’informations de la sierra Nevada qui se trouve le long de la route menant au Veleta. Le jeune homme qui nous accueillait très dévoué a eu beaucoup de mal pour nous trouver une carte de cette partie Est. Il fini par en dénicher une qu’il a sortie du fond d’un tiroir. Cela aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Des sentiers ont disparus d’autres ont été créé tel ce GR. En regardant nous constatons quelle date de 2001.

Enfin on se débrouille et on y arrive toujours. Au loin on voit une espèce de tour et sur la carte on repère un lieu qui se nomme Torretal Forestal. On décide de rejoindre ce point qui, en hauteur, nous donnera une idée de la topographie. Quelques kilomètres et une bonne montée nous y voici.

Torretal Forestal, amoncellement de pierre plate qui forme une mini tour. Derrière se cache le refuge.

Nous répérons un croisement avec des panneaux indicatifs.

J’esperais que le GR ferait la crête pour rejoindre le col de la Ragua, cela aurait été simple pour nous.

Pas du tout il longe le flanc de la montagne en dessous des 2000 mètres. Il y a aussi un panneau avec une carte et nous découvrons que si sur ma carte papier après le premier sommet un sentier suit la crête, sur cette carte un sentier existe jusqu’au premier sommet et après il n’y a plus rien.

Bon ! On verra demain.

Flèche rouge le chemin de retour.
La bleue lieu de parking du fourgon.
La violette le sentier pour le premier sommet.
Les jaunes indiquent l’absence du sentier pour traverser l’alignement de sommets

Devant le refuge de la Torretal une plate forme et une table et un banc. Nous avons la même idée, c’est un lieu idéal pour un premier bivouac à la belle étoile.

Nous redescendons, préparons nos affaires et un papillon vient nous souhaiter bonne route.

Il est 20h45 quand nous quittons notre fourgon.

Une demi heure plus tard et deux kilomètres et demi de parcouru, nous sommes de retour à ce refuge pour notre bivouac.

Le soleil se couche derrière notre premier sommet que nous gravirons demain matin. Nous dominons la vallée nous avons une vue jusqu’à la côte de la mer Méditerranée, il y a même un phare qui nous cligne de l’œil.

Ce moment magique où l’on se glisse dans le duvet, on s’allonge et les yeux grand ouvert, on embrasse la voûte céleste. C’est un moment incroyable, la sensation est inexplicable. Un moment de grâce ?

Cette immensité dont nous faisons parti. Ces lucioles qui brillent à qui l’on a donné des noms, la constellation de la grande ours, du capricorne… Tout cela à des années lumières.

Dans mon premier livre je parle un peu de ce ciel dont trop de monde à mon avis ignore la majestuosité, mais aussi le côté un peu miraculeux.

Je verrais deux étoiles filantes jusqu’au moment où les yeux se ferment tout seul. Le vent va mugir toute la nuit et gênera un peu Laetitia dans son sommeil.

Mais déjà l’horizon s’embrase,

cela signe pour nous l’heure du réveil.

Petit dejeuner, café, crème de jambon fumé et petit gateaux.

Petit déjeuner en admirant l’arrivée de celui qui illumine nos journées. Celle-ci nous ne le savons pas encore va être bien particulière pour nous.

A suivre…

2 commentaires sur « Escapade dans la Sierra Nevada, randonnée épique ! »

  1. Joli coin à nouveau, encore plus isolé que les hauteurs à l’ouest de la Sierra. Merci pour les cartes, je comprends mieux vos parcours et vos difficultés à trouver des passages. C’est tout de même incroyable de pouvoir laisser votre fourgon sans risquer de vous faire visiter. Tant mieux ! La suite …

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s