Nouvelles avant le départ

Le phare du cap St Vincent

Demain, c’est le départ de mon défi auquel je pense depuis un an environ.
Parfois je me demande pourquoi je n’ai pas un cerveau comme tout le monde qui me guide vers une vie tranquille.

C’est peut-être cela ma particularité.


Je fais un bond en arrière de 40 ans, à cette époque, je partais courir mon premier marathon. En ces instants je suis envahi de sentiments identiques : 

– De l’appréhension

– De l’inquiétude mêlée à une certaine joie,

– De l’impatience du top départ.


La différence le jour du marathon nous étions plusieurs centaines ( ces courses en 1982 n’avaient pas l’engouement d’aujourd’hui), demain nous sommes deux Laetitia et moi et je sais que les coeurs d’un certains nombre de copines et copains seront avec nous.


Tant que le projet est loin, c’est facile amusant même si j’en parle peu, mais me voici au pied du mur, je regarde les étapes et leur important kilométrage cela commence à me faire peur, je me pose des questions :

Est-ce bien réaliste ou raisonnable ?

Mais enfin est-ce que j’aime être raisonnable ?


Et d’autre part ce type de défi m’anime, c’est comme si sans cela j’allais m’ennuyer.
J’ ai aussi besoin de repousser mes limites, c’est quelque chose qui m’atise

Voilà mes états d’âme en cette veille de départ. Je sais que les premiers kilomètres avalés, une seule chose va m’animer, terminer !


Je vais vous dévoiler un peu notre organisation pour ce projet. Même si je vais courir ou marcher seul, Laetitia est dans le coup car cela n’est réalisable qu’avec une bonne assistance.
Nous avons construit les étapes que vous découvrirez quotidiennement.

Durant l’étape Laetitia doit me retrouver environ trois fois pour le ravitaillement qui consiste non seulement à manger, ou selon les cas changer de vêtements, pratiquer un massage et effectuer un bon breafing. C’est encore une fois un rôle de l’ombre mais primordiale.


Quand nous mettons un tel projet en place il est construit avec de la rigueur, pour nous c’est la solution de la réussite.
Voilà quel va être notre rythme de vie.
Réveil à 5h30, petit déjeuner, méditation, massage, séance d’échauffement et pour 7 heures 07 au plus tard je suis sur la route.


Pour cette première journée je pars du Cabo Vicentina pour rejoindre Bensafrim soit 46 kilomètres. Je ne dois pas avoir trop de dénivelé.


Plusieurs fois par jour pour ceux que cela intéresse vous aurez une info sur ce blog. On vous parlera de la météo, mon avancée, ma forme.
Alors à bientôt !


7 mars 2023 7h07 : le départ

La météo est bonne, temps couvert, 16 degrés, idéal pour un bon début.

Laëtitia m’accompagne sur les 7 premiers kilomètres…

5 commentaires sur « Nouvelles avant le départ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s